AccueilPartenairesContactez-nous Facebook YouTube Instagram Infolettre BlogueEnglish

Rien ne sert d’envier l’herbe du voisin

14 août, 2015, par

Il y a des choses qui vont obligatoirement ensemble. Comme le vin et les voyages. Une simple bouteille de vin fait voyager à travers la philosophie d’un vigneron, le savoir-faire de 3 voire 10 générations, d’un pays où on a peut-être même jamais mis les pieds. La magie du vin c’est ça. On est toujours à un bouchon d’une gorgée de plaisir, d’un moment d’euphorie partagée, d’une émotion qui nous dépasse totalement.

Le vin est un produit de consommation qui, aussi éphémère soit-il, peut marquer pour toute une vie, même avec une simple gorgée.

Le vin fait rêver et donne envie de voyager. Étonnamment, on n’a pas nécessairement le goût de parcourir la planète pour serrer la pince au fabriquant de son téléviseur préféré. Il appelle à arpenter les grandes régions viticoles du monde et à descendre dans les caves des châteaux les plus réputés dans l’espoir de déguster l’un de ces crus qu’il nous prendrait tout une vie à acheter. Les voyages sont de véritables accélérateurs de connaissances. Tout devient plus clair quand on discute avec les travailleurs du vin, qu’on ressent le climat et qu’on voit le sol et les infrastructures du chai de ses yeux vus.

C’est pour toutes ces raisons et bien plus encore que je travaille chez nos cousins français pour l’été dans un vignoble. Souvent, on m’interroge au sujet des vins québécois et canadiens. (Je vous épargne le scepticisme de ceux qui apprennent au passage qu’il n’y a pas que les érables qui poussent par ici.) Toujours est-il que mon discours concernant le travail exceptionnel de nos vignerons, la diversité des terroirs et la grande qualité des vins produits ici est rendu pas mal peaufiné. Le Québec, malgré son histoire récente en la matière, mène sa barque avec succès et intégrité. Il n’essaie pas d’imiter qui que ce soit; il reste authentique et respecte son terroir. Pour cela, je l’admire et j’en suis d’autant plus fière.

Il y a tant à découvrir au Québec. Des vignerons passionnés, des méthodes de viniculture uniques au monde et des vins et cidres à rendre chauvin. Visiter le Vieux Monde, j’en ai rêvé. Je n’ai pas été déçue. Mais, paradoxalement, cette expérience m’a donné encore plus le goût d’aller à la rencontre du savoir-faire québécois. Il m’en a rapproché. Comme quand on quitte enfin papa et maman et qu’on réalise qu’on était si bien à la maison. J’espère vous ouvrir les yeux sur notre richesse viticole et vous inciter à la découvrir. Enfourchez votre vélo et parcourez les vignobles et cidreries de la Montérégie ou d’Hemmingford ou encore ceux de la Brôme-Missisquoi. Rien ne sert de chercher trop loin quand il fait bon chez soi.

Les vendanges arrivant à grand pas, des vignobles bien de chez nous proposent de nombreuses activités pour vous initier aux plaisir de Bacchus! Beaucoup proposent de faire les vendanges. Certains vous demandent de payer pour travailler. À vous de voir si vous voulez payer pour offrir vos services. Appelez les autres vignobles pour voir s’ils ont besoin d’un coup de main.

Une autre expérience à vivre définitivement est le foulage des raisins aux pieds! À la Fête des Vendanges, se tient d’ailleurs un concours de foulage. Pas besoin d’être poids lourd pour gagner. Vous avez les pieds plats? Vous serez un adversaire redoutable. Dans un esprit plus détendu, des vignobles comme le Domaine du Ridge à Saint-Armand propose de fouler le raisin pour l’élaboration d’une de ses cuvées. Ambiance très festive sur fond de musique et de danse! Comme le veut la tradition, seules les femmes sont admises dans la bassine à foulage. Verre de rosé non optionnel! Pour avoir participé à ladite activité l’an dernier, je vous invite fortement à y aller entres copines ou avec maman. Mention spéciale à l’accordéoniste qui mettait le feu aux planches! Les hommes ne sont pas en reste, rassurez-vous. Ils admirent le spectacle un verre à la main. L’après-midi parfaite quoi!

foulagecaro

Plusieurs vignobles offrent également des visites spéciales pour cette période de l’année, et bien sûr, des dégustations tout aussi exceptionnelles de nos grands crus québécois!

Voilà, plus aucune raison de rester à la maison. Le Québec vinicole vous attend!