AccueilPartenairesContactez-nous Facebook YouTube Instagram Infolettre BlogueEnglish

25 ans déjà! La série FDVMO de cet hiver : 1er épisode

26 janvier, 2018, par

Les 25 ans de la Fête des vendanges Magog-Orford avancent à grands pas.
Nous avons donc décidé de faire des entrevues avec des spécialistes du vin et du terroir de tout Québec.
Dans chaque épisode de notre blogue FDVMO, découvrez à quoi votre vignoble préféré ressemblait il y a 25 ans. Partageons nos meilleurs souvenirs de la Fête des vendanges Magog-Orford. Prenons note des conseils de nos experts et imaginons nos 25 prochaines années ensemble.

Bienvenue dans notre série spéciale : 25 ans déjà!

Notre 1er épisode est sur notre chère porte-parole Jessica Harnois. Notre blogue FDVMO a mené l’enquête. Voyez plutôt son œil d’expert :

Fête Des Vendanges Magog-Orford : Qui était Jessica Harnois à 25 ans?
Jessica Harnois : À 25 ans, je venais de terminer mon baccalauréat en communication (psychosociologie). J’étais partie faire un voyage de 1 an autour du monde. J’ai visité 25 pays et territoires cette même année, avant de travailler à Chicago, au Charlie Trotter’s, l’un des tops restos aux États-Unis.

Jessica Harnois à 25 ans pendant son tour du monde.

Jessica Harnois à 25 ans pendant son tour du monde.

FDVMO : Un quart de siècle est passé, as-tu un souvenir marquant de la Fête des vendanges Magog-Orford?
JH : Oui, je me souviens du début de la fête. J’y étais allée avec mon père quand j’avais 14 ans et j’étais tombée amoureuse de Magog, la plage et le décor bucolique. Je m’étais acheté, à 18 ans, des vins de l’Orpailleur!

La sommelière, Jessica Harnois nous dit tout.

Jessica Harnois dans la série 25 ans déjà! de notre blogue FDV

« Je suis une fan des produits de l’Estrie ».
Crédit : Frédérique Menard-Aubin

FDVMO : Peut-on conserver une bouteille de vin pendant 25 ans?
JH : Bien évidemment, les grands crus de Bordeaux, de la Bourgogne ou de l’Italie perdurent et se bonifient avec les années. On peut même faire vieillir des vins de glace du Québec!

FDVMO : Bonne nouvelle! Goûtera-t-il toujours aussi bon?
JH : Le vin est vivant! Difficile de prédire sa qualité. Toutefois, les grands crus sont prédestinés à devenir de grands vins et bien meilleurs avec le temps!

FDVMO : Pour toi, quel vin reflète le caractère d’une personne de 25 ans? (pas facile celle-là)
JH : En jeunesse, on aime s’amuser, la simplicité, donc on choisit des cocktails, des shooters et des spiritueux!
Après avoir été malade… On grandit et on évolue! Bières rafraîchissantes, vins un peu sucrés : faciles à boire.
Vers 25 ans, on commence à devenir de jeunes professionnels. Ceux qui aiment le goût de l’alcool et la gastronomie, s’intéresserent aux bières des micro-brasseries et leurs goûts changent. On les appelle, à la SAQ, les « découvreurs ».
On boit des vins de partout à travers le monde, d’un bon rapport qualité-prix!
Le côté écolo est fort, donc les vins bios & nature sont de plus en plus populaires. Par ailleurs, on aime aussi boire local!

 

On quitte la nostalgie des 25 ans passés et on se projette dans le futur.

FDVMO : Quelles sont les prévisions du vin québécois pour les 25 années à venir?
JH : Je suis une fan des produits d’ici! Je suis convaincue que le changement climatique sera bon pour le Québec. La bière, les vins, les cidres et autres gagneront en popularité. On le voit juste avec les spiritueux du Québec. Je suis personnellement passionnée par les mousseux qu’on peut faire ici.

FDVMO : Encore plus loin, quel est le vin du futur? (no limit)*
JH : Le vin du futur… restera à découvrir! Selon moi, les plus grands vins en devenir sont les vins d’une qualité irréprochable. Un vin qui passe à travers le temps. Un vin qui nous procure du bonheur en tout temps.

 

Merci beaucoup Jessica Harnois pour cet exercice sur notre blogue FDVMO. Nous avons hâte de te retrouver à la 25 ème édition de la Fête des vendanges Magog-Orford!

Retrouvez ici, toute l’actualité de Jessica : Jessicaharnois.com

Santé!

 

 

*(pas de limites)